Exteralu

Véranda aluminium

Fabrication & pose : estimation en ligne
Demande de devis - Étape 1 sur 4
(S)
(A)
(L)
dimensions pergola
Fabrication sur mesure
Fabrication sur mesure
Pose garantie
Pose garantie
Made in france
100% HAUTS DE FRANCE
Devis gratuit
devis gratuit et sans engagement

Nos réalisations de véranda en alu

Exemples de réalisations

Principe et définition de la véranda

Véritable pièce à vivre désormais, la véranda fait partie des extensions auxquelles pensent immédiatement les français pour augmenter leur surface utile. Pour qu’elle soit réussie, le choix des matériaux est primordial. Une véranda est une construction avec des surfaces vitrées, qui se trouve désormais le plus souvent dans le prolongement d’une bâtisse existante. Auparavant réservée pour hiverner certaines plantes fragiles, pendant la saison froide, la véranda est désormais considérée comme une pièce à part entière de la maison qui permet d’agrandir cette dernière, sans songer à déménager. 80 000 personnes font le choix, chaque année, d’en faire construire une. La véranda peut être utilisée à de nombreuses fins. Elle peut devenir un salon d’hiver. En effet, la multiplication des surfaces vitrées peut rendre la pièce très chaleureuse même à la saison froide. D’autres personnes l’utilisent pour installer un atelier afin de jouir de la lumière naturelle pendant une bonne partie de la journée. La véranda peut servir pour abriter la cuisine ou encore la salle à manger.

Le toit peut être plat, en pente ou contenir un simple puits de lumière. Le choix dépend quelquefois du fait de vouloir transformer une pièce préexistante. La charpente doit pouvoir supporter alors le poids d’une toiture en verre.  Il est évident que pour s’y sentir bien, quelle que soit la température extérieure, la conception doit être on ne peut plus soignée. Le choix des matériaux pour l’armature, lui aussi revêt une grande importance, notamment en ce qui concerne l’entretien qui devra être fait. Pièce donnant sur le jardin, elle est soumise tous les jours aux aléas climatiques. Si elle permet d’ouvrir l’espace, grâce, parfois à des profilés très minces, c’est surtout l’impression d’une continuité entre l’espace intérieur et l’espace extérieur qui est privilégiée par les propriétaires. Les français en effet prennent soin de leur jardin et la vue de la nature, en toutes saisons les apaise. La construction d’une véranda vient donc combler plusieurs désirs : une pièce de vie supplémentaire, un gain de luminosité, et une vue qui apporte un cachet indéniable à l’habitation.

Les différents modèles de vérandas alu

Chaque projet est personnel et le choix d’une véranda se fait en fonction de la construction, quelquefois, mais aussi du rôle que le propriétaire souhaite échoir à cette construction. Cette nouvelle pièce à vivre peut adopter différentes tailles et formes. Au niveau de l’intégration, il est possible de procéder selon 4 cas de figure. Une véranda en aluminium peut s’appuyer sur deux murs existants ; ce que l’on appelle alors une implantation en épi. Un seul mur verra le propriétaire vouloir sans doute choisir l’intégration en appui extérieur. En forme de L ; car reliant les pièces entre elles ; l’intégration en appui intérieur est un vrai plus pour gagner en superficie. Il est pourtant nécessaire, comme pour beaucoup de vérandas, de se tourner vers les services de la mairie, en fonction de la taille, pour obtenir un permis de construire. C’est le cas pour toutes les structures supérieures à 20m².

Enfin, si trois murs sont présents, il est possible de construire ce que l’on appelle une véranda encastrée qui prendra la forme d’un U. Le gros plus sur ce type de création étant de bénéficier de la chaleur des trois murs déjà existants. Elle est mieux conservée. Concernant le toit, il existe bon nombre de solutions. En l’absence de contraintes, toutes peuvent être choisies selon les goûts esthétiques du propriétaire. La véranda à une pente est la plus connue et remporte un franc succès. Mais il est aussi possible de choisir entre d’autres formes plus complexes comme la 4 pentes étoile, deux demi-étoiles, la véranda à toiture plate, ou encore la toiture victorienne. Le toit peut être vitré entièrement ou pas du tout ; toujours dans le respect des choix des clients et de ce qu’ils attendent de cette pièce à vivre.

Avantages et inconvénients d’une véranda en aluminium

L’aluminium est un matériau léger, pourtant, cela n’enlève rien à sa robustesse à toute épreuve. Une véranda en aluminium ne bouge pas, même si elle est soumise à des changements de température ; ce que l’on peut quelquefois reprocher au PVC. Que l’on soit classique ou contemporain, l’aluminium a le bon goût de s’harmoniser avec toutes les décorations qu’il a même tendance à magnifier. D’autant que des profilés fins mettront en exergue la beauté du jardin si c’est le but de cette construction. Si l’acier était auparavant le matériau le plus utilisé pour la construction de vérandas, les propriétaires se sont lassés de l’entretien régulier qu’il fallait réaliser pour que la structure soit épargnée par la rouille. La véranda en bois ; que beaucoup apprécient pour son côte chaleureux, si elle est insensible à la corrosion, doit également subir un traitement tous les deux ans, environ à base de lasure ou encore d’un saturateur. Soumis à la pluie, à la neige, à la grêle mais aussi à l’ensoleillement, le bois ; même s’il est durable a besoin de protection pour ne pas pourrir, à la longue.

Le PVC, pratique, parfait pour les vérandas de petite taille n’est pas toujours apprécié à cause de son aspect. Ne nécessitant aucun entretien et résistant à tout, l’aluminium est désormais le matériau phare pour ce type de construction. Il est même possible, afin d’augmenter encore la longévité de la construction d’opter pour une peinture thermolaquée. Ce que l’on pouvait lui reprocher, il y a encore quelques années, c’est-à-dire le fait d’être un trop bon conducteur n’est plus d’actualité. Les progrès réalisés afin de réduire les ponts thermiques sont incroyables. Cela est dû à la présence d’un matériau inerte, entre deux profilés en aluminium qui empêche le chaud ou le froid de passer. L’aluminium offre une personnalisation à l’extrême puisqu’il peut être demandé en de multiples coloris. Les propriétaires ont tendance à rester relativement sobres dans leurs choix, demandant la plupart du temps du gris mat, du noir ou encore un rouge basque. Mais ce ne sont pas les seules options et il est tout à fait possible d’être audacieux. Non toxique, ce matériau très qualitatif est aussi recyclable à 100%. Pourtant, même s’il est moins cher, parfois, que des vérandas en acier, on peut lui reprocher un prix un peu élevé. Un investissement vite rentabilisé au regard de ce que la véranda en aluminium apporte à la maison, mais aussi en confort de vie, au quotidien.

Conseils sur la pose

Infiltration, chaleur écrasante en été et froid polaire en hiver, condensation : voilà ce qu’il est possible d’avoir quand on se risque à poser soi-même une véranda. Les entreprises spécialisées sont de bon conseil pour choisir le meilleur modèle, le type de vitrage en fonction de l’exposition de la véranda, mais aussi de la construction, en général.

La pose ; qu’elle se fasse avec un vitrage sur tout le pourtour ou sur une base de muret ; nécessite un savoir-faire éprouvé, pour répondre aux exigences des propriétaires, mais aussi prendre en compte certaines contraintes architecturales, pour proposer un résultat final de qualité. Dans le cas d’une véranda existante mais qu’il s’agirait de remplacer par un modèle plus performant et donc avec un meilleur rendement énergétique, passer par des professionnels est la seule possibilité pour bénéficier d’un crédit d’impôts.