Exteralu

Portail coulissant et terrain en pente : comment faire ?

Portail axihome coulissant

Avoir l’impression d’être les rois du monde en haut d’une montée ou d’habiter dans une vallée, comme à la montagne, les terrains en pente présentent certains avantages mais aussi quelques inconvénients, surtout quand on souhaite installer un portail coulissant.

Est-il possible de mettre un portail coulissant dans un terrain en pente ?

S’il est tout à fait envisageable d’installer un portail, même coulissant avec un terrain en pente, sa pose doit être effectuée par un professionnel aguerri. En effet, il doit mesurer l’inclinaison de la pente pour en tenir compte lors de la réalisation de la semelle.

La longrine ou semelle est la base maçonnée que l’on trouve entre les poteaux ou les piliers. Elle doit être tout à fait plane pour pouvoir installer un rail dans lequel coulissera, par la suite, le vantail du portail coulissant.

En fonction du sens de l’ouverture (à gauche ou à droite, selon la topologie du terrain, mais aussi la présence d’obstacles), il faut prévoir un espace total qui fait deux fois la longueur du portail, en y ajoutant une marge de sécurité de 50 cm. Ainsi, un portail de 4 m de long nécessitera un espace total de 8.5m.

Les piliers ou poteaux en alu doivent être scellés dans une base de ciment ou de béton de très bonne facture, surtout en région froide, pour supporter les périodes de gel et l’écoulement de l’eau, sans se fendre, au fil des années.

Solution quand on ne veut pas mettre un portail coulissant

Il est bon de souligner que si le portail coulissant aluminium implique le plus souvent la présence d’un rail au sol, ce dernier n’apparait pas sur les modèles autoportants.

Un rail suppose plusieurs inconvénients. En fonction de la pente, le rail peut se remplir de cailloux ou de terre, suite à des pluies abondantes, par exemple. Il faudrait sans cesse le nettoyer pour que le vantail s’ouvre et se ferme correctement.

Si le portail se situe en haut d’une montée, le rail créera un effet de seuil qui pourrait endommager les voitures basses, si le propriétaire ne songe pas en toute occasion à réduire sa vitesse.

Sans rail au sol, le portail coulissant autoportant semble idéal, même sur les terrains en pente. Il faut alors maçonner un socle très solide pour y arrimer le bras invisible de l’extérieur qui assure la fermeture et la fermeture.

Si les portails coulissants ne sont pas recommandés par le professionnel, il est toujours possible d’opter pour un portail battant, dans un terrain en pente.

Une des astuces consiste en le fait d’inverser le sens d’ouverture des battants vers l’extérieur et non vers l’intérieur. Cela n’est pourtant possible que si le portail ne donne pas sur la voie publique.

Enfin, il existe des accessoires intéressants que l’on appelle des pivots remonte-pente qui permettent d’ouvrir correctement les battants, sans les abîmer. Il faut pourtant pour cela que la pente n’excède pas 15% au niveau de l’inclinaison.

Toutes ces questions peuvent être posées à un professionnel, en amont de l’achat, pour trouver le meilleur modèle de portail.

Rapide

Obtenez un devis portail en ligne
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT
Demande de devis - Étape 1 sur 6