Exteralu

Quelles normes pour un portail coulissant ?

portail coulissant en alu moderne design

Si on peut les trouver aux abords des résidences collectives, les particuliers se sont depuis longtemps emparés des portails coulissants, si pratiques et esthétiques. Pourtant, leur pose doit être faite par un professionnel, car il faut respecter différentes normes.

Pourquoi y a-t-il des normes sur les portails motorisés ?

Quand on ne souhaite pas avoir de portail battant parce que l’on trouve cela moins beau, le portail coulissant est une formidable alternative, d’autant qu’il peut se décliner en deux modèles. Le premier, traditionnel, a un rail au sol, dans lequel le vantail va glisser.

Le deuxième est un portail coulissant autoportant qui semble suspendu à quelques centimètres du sol. L’un comme l’autre peuvent être motorisés, pour une ouverture et une fermeture automatique du vantail, avec une télécommande. Le choix de la puissance du moteur dépend du matériau du portail, de sa longueur mais aussi de l’exposition au vent.

Le système de motorisation peut être invisible ; ce qui suppose encore plus de minutie pour le professionnel qui vient l’installer.

La motorisation d’un portail suppose de respecter des règles de sécurité ; au même titre que les portes de garage ; dont la norme EN 13241-1 ;  qu’il est obligatoire de prendre en compte quand on est propriétaire.

Même un matériau léger comme l’aluminium donne un portail pouvant dépasser allégrement les 100 kilos, en fonction de sa taille. D’autres portails peuvent avoisiner les 300 kilos. Un portail qui se fermerait automatiquement, sans sécurité, pourrait cisailler ; voire couper quelque chose qui se trouverait dans son axe de fermeture ; comme une voiture en train de passer ou arrêtée.

Portail coulissant avec motorisation : quelles normes faut-il respecter ?

Ce qui est vrai pour les objets, l’est aussi pour  les personnes. Les normes édictées indiquent très précisément que le portail électrique ne doit « …ni écraser, ni pouvoir entrainer quiconque ». Les parents en lisant ces quelques lignes doivent frémir en pensant à leurs enfants en bas âge.

C’est pour cela qu’il est indispensable que le portail motorisé intègre des photocellules. Ces capteurs repèrent alors tout obstacle avec un faisceau infrarouge. Dans ce cas, le portail arrête sa course, pour plus de sécurité.

D’autres points de vigilance sont à mettre en œuvre, surtout si le portail coulissant donne sur la voie publique. Un feu de signalisation orange doit s’allumer quand le portail s’ouvre ou se ferme et ce, afin de prévenir les piétons sur le trottoir mais aussi les véhicules. Les automobilistes ne seront donc pas surpris, même s’ils ont la priorité.

En cas de coupure d’électricité ou d’accident, le propriétaire va pouvoir reprendre le contrôle de son portail manuellement, sans problème. Enfin, les portails coulissants doivent aussi s’adapter aux personnes à mobilité réduite, avec notamment un marquage au sol, leur indiquant où le portail s’ouvre et se ferme, sans risque de chute.

Quand l’installateur pose le portail, sa responsabilité est engagée comme celle du client. Le portalier doit lui remettre les documents relatifs au portail qu’il vient de poser ; comme sa notice pour pouvoir l’utiliser au mieux, mais aussi l’attestation CE.

Rapide

Obtenez un devis portail en ligne
GRATUIT & SANS ENGAGEMENT
Demande de devis - Étape 1 sur 6